AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de passer par le recensement ! Wink
Pour les nouveaux personnages :15Tcs bonus seront offerts à la validation pour ceux venant des groupes :Moskiums, Hémérians et Arkers ! Essayez de les privilégier pour les premiers évents à venir Wink
Les habitants du Mont Weather sont jouables, pour tous, dès maintenant ! Ils offrent 20Tcs à la validation ! N'hésitez pas à peupler le bunker !
Ouverture de la ChatBox tous les samedis, dès 18h (heure française Smile ) !
Suite aux premiers évents (qui sont toujours ouverts), les premières intrigues arrivent sur IE pour les 100 et les Arkers ! Celle des Grounders/Camelotiens arrivera par la suite, patience (leur évent durera plus longtemps) Wink

Partagez|

Why So Serious ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

Orion


Messages : 628
Date d'inscription : 31/03/2017
Ft : Michael Fassbender
Crédits : Me, Myself and I

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Why So Serious ? Jeu 6 Juil - 0:07

Why so serious ?
Orion, Roan, Alkaia, Eliza

Regarder Eliza se torcher la gueule, tanguer à cause de l’alcool, c’était très drôle pour Orion. Vraiment drôle, d’autant que c’était pour lui une camelotienne, à savoir une personne tout juste bonne à laver le sol sur lequel il marchait ou à faire le bouffon pour qu’il passe un bon moment. Certes, il respectait ses capacités de chasseuse, mais il ne fallait pas non plus abuser, n’est-ce pas ? Alors, elle était drôle, elle changeait les idées à Orion, vraiment, c’était bien. D’autant qu’embêter Alkaia, le tout en présence de Roan, ça lui donnait une impression de normalité, comme si jamais Nia n’avait existé, comme si Roan n’était pas banni, comme si finalement le monde s’était arrêté quand tout allait bien.

Ce fut alors son tour de jouer à ce fameux… jeu ? Disons qu’il avait connu des loisirs bien plus amusants, mais coincés dans une grotte, il n’allait pas faire le difficile, et ça avait le mérite d’avoir fait manger des noisettes à Roan. Un bon moment, en somme ! Et l’apothéose de la soirée avait été Eliza Johnson qui tentait le diable en lui demandant de l’embrasser. Lui ? L’embrasser ? Il avait jeté un œil à Alkaia, et ensuite prit la décision d’accepter, tient, juste pour l’emmerder. Et puis il fallait dire qu’elle n’était pas vilaine, la Eliza. Il faudra qu’il pense un jour à la chope dans un coin et à la retourner… Mais à peine avait-il entamé un sourire appréciateur, inaugurant ce qu’il allait répondre, que voilà qu’Alkaia craquait totalement. Elle lui jeta un regard qui voulait tout dire, un très clair « tu bouges pas de là, connard ». Orion aurait pu rire, si elle ne s’était pas levée pour carrément aller agresser la camelotienne. Sérieusement ? Est-ce qu’elle était en train de faire une véritable crise de jalousie ? Elle était sur le point de trainer la jeune fille dans le brouillard !

Orion voulait bien réagir, mais là il était clairement défoncé. Il avait bouffé les noisettes comme si c’était des sucreries, et s’il avait voulu réagir, il n’aurait pas pu. Mais constatant qu’elle allait juste cramer une mèche de cheveux, il avait décidé de prendre son temps pour se redresser. Ce n’était pas un si peu de violence qui allait le dérider, voyons, une taverne à Azgedakru laissait couler plus de sang. Et puis de toute façon, y’avait pas de sang. Il laissa alors Alkaia revenir à sa place, laissant mijoter sa réaction.

Roan eut d’ailleurs la plus parfaite des réactions. Par ces simples paroles, il signifiait à la jeune femme à quel point sa réaction était puérile. Vraiment. Et surtout, hypocrite. Car elle-même, si elle se trouvait dans cette même grotte, avec un homme de son âge qui lui demandait de l’embrasser, elle aurait certainement accédé à sa requête, rien que pour faire sortir son amant de ses gonds. Et Orion n’aimait pas cette hypocrisie. Quand bien même lui-même le faisait. Il n’était après tout pas marié avec Alkaia, et ne comptait pas une seconde l’épouser. Franchement, épouser une femme pareille ? Allons donc.

Alors il la laissa s’installer, puis il se leva à son tour pour aider Eliza à se redresse, sans vraiment de douceur, mais faisant attention à ne pas la laisser aller dans le brouillard, ni dans le décor. Puis il l’observa, sortit un couteau. Il voulait découper la mèche qui devait être pleine de cette toxicité. Il jeta ensuite le tas de cheveu au loin, n’ayant normalement pas trop défoncé la coupe de la jeune femme. Enfin, il parla simplement, d’une voix aussi polaire que les glaces de chez lui, en trigedasleng :

« Il me semblait, Alkaia, que tu étais une digne gona, une Yazhu qui défendait sa Heda avec force et honneur. Qui est arrivée ici ? Alkaia kom Trikru ? Ou bien une enfant qui commence seulement son dwensa ? Dois-je te calmer, ou tu le fais seule ? »

Son regard était méprisant. S’attaquer à quelqu’un de défoncé, qui n’avait clairement rien fait, cela était clairement une réaction d’enfant, et même un enfant aurait été plus intelligent. Et s’il ne s’était pas retenu, il aurait collé une volée monumentale à son amante. Mais il n’allait pas non plus la consoler. Et pour la peine qu’elle lui avait monstrueusement fait chier, il allait lui retourner la pareille.

Et il embrassa goulûment Eliza.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Eliza Johnson


Messages : 680
Date d'inscription : 31/03/2017
Ft : Lyndsy Fonseca
Crédits : Notre adorable Roan (avatar), skairipa (gif)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Why So Serious ? Dim 16 Juil - 13:41


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
WHY SO SERIOUS ? feat. Orion, Alkaia, Roan et Eliza.

Si il y a une chose que l'on ne pouvait pas reprocher à Eliza, il s'agissait de ses réflexes. Pourtant, ils étaient durement impactés avec les noisettes et l'alcool fournit par Orion. Autant dire qu'elle risquait de durement l'envoyer bouler quand elle reprendrait ses esprits. Si il y avait bien une chose qu'elle détestait c'était bien de perdre le contrôle de ses faits et gestes. Ce qui ne tarda d'ailleurs pas à se produire puisqu'Alkaia se lança sur elle telle une furie. Mais bien trop la tête ailleurs, elle ne réagit pas immédiatement.

Bien trop défoncée, elle ne sentit même pas la douleur quand elle la tira par les cheveux, elle se retrouva même couchée par terre à rire au nez de la jeune native. Elle n'avait plus aucune notion de ce qu'il fallait faire ou ne pas faire, mais elle trouvait étrangement ironique cet air sérieux sur son visage. Comme-ci on pouvait y lire une jalousie enfantine qu'elle avait espéré créé en lançant ce défi idiot à Orion.

« Serait-ce de la jalousie que je peux lire dans ton regard ? »

Elle prononça ses paroles d'un murmure, mais elle était bien trop défoncée pour calculer la portée de sa voix dans la grotte. En revanche, un nouveau éclat de rire retentit, alors qu'elle ne réagit même pas quand elle lui brûla une mèche de cheveux. C'était pile la raison pour laquelle elle détestait ces fichues noisettes. Elle perdait toute notion du bien et du mal. Tout n'était que de l'amusement, même quand elle pouvait frôler la mort.

Puis, tout s'enchaîna à la vitesse de l'éclair. Orion arriva, lui coupa avec plus ou moins de soin sa mèche pleine de cette fumée toxique après l'avoir aidé à se redresser. A vrai dire, elle venait inconsciemment de déclencher une tension entre les deux supposés amants. Et Roan se retrouvait entre eux deux, n'ayant rien demandé de cela, sans doute. Après tout, ils l'avaient bien mérité à se payer sa tête en lui faisant manger ces graines en sachant très bien quelle réaction elle aurait. Et elle se promettait à elle-même de se tirer de là une fois le nuage toxique disparut.

Pourtant, elle ne vogua pas bien loin dans ses pensées. Orion venait de répliquer contre Alkaia, provoquant un froncement de sourcils chez la jolie brune. A vrai dire, elle aurait plus pensé qu'il n'aurait rien dit à la terrienne, mais plutôt à elle. Le plus terrible ? Il raviva sans doute la jalousie chez la jeune femme en déposant ses lèvres contre les siennes.

Eliza était un peu perdue dans ses pensées depuis quelques instants. C'était un peu la fumée toxique dans son esprit à vrai dire. Mais elle prolongea d'elle-même le baiser en déposant sa main sur sa joue. Puis, elle se retira au bout de quelques secondes regardant Orion, puis Alkaia. Un petit sourire se forma sur ses lèvres alors qu'elle se mit à répliquer.

« Je comprends maintenant pourquoi tu ne voulais pas partager. »

On aurait dit qu'elle narguait un peu la jeune femme, alors qu'en vérité, elle en avait aucune conscience. Ses lèvres remuaient toutes seules. Mais elle avait assez les idées clairs pour revenir dans le cercle et se rasseoir. Cela l'amusait drôlement de voir la jeune femme qui bouillonnait de rage, mais son attention se reporta vers Orion.

« Bien, qui vas-tu désigner, maintenant ? »  

Son regard dériva vers les deux autres participants au jeu stupide qu'elle avait lancé. Elle ne connaissait pas encore Roan, mais elle sentait chez lui quelqu'un de plus pacifiste qu'Alkaia, qui semblait être une vraie guerrière. Pourtant, comme tous les Grounders qu'elle avait pu rencontrer, chacun avait cette audace leur étant propre sur le visage. Et parfois un peu trop de sérieux.


HARLEY-


LANCER DE DES
1 à 3 : Pas assez défoncée pour ne pas réagir, Eliza se débat et commence à menacer Alkaia
4 à 6 : Trop défoncée pour réagir, elle ne se débattit pas face à l'attaque de la terreur blonde !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Alkaia


Messages : 462
Date d'inscription : 31/03/2017
Ft : Gaia Weiss
Crédits : Avatar : Pilgrim
Signature : Skoll sur IE + Marissa Meyer & hedgekey (code sur Bazzart)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Why So Serious ? Jeu 20 Juil - 1:27

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Why so serious ?
Orion, Roan, Alkaia & Eliza

« Si l'on pratique le principe d'œil pour œil, dent pour dent,
le monde entier sera bientôt aveugle et édenté. »


Je n'avais qu'une envie, c'était de partir d'ici. Je ne sais même pas pourquoi j'avais réagi comme ça.  Je ne pouvais pas faire une crise de jalousie, ce n'était pas possible. Et pourtant, j'avais agis comme tel. En même temps, la camelotienne me cherchait clairement depuis le début. Si elle avait un problème avec moi, elle n'avait qu'à me le dire, non ? Au lieu de ça, elle me provoquait. Et j'avais horreur que l'on me provoque. J'avais beau essayer de me contrôler, je n'y arrivais pas. La jeune femme me sortait par tous les ports pour l'instant. Je n'étais pourtant pas si antipathique d'habitude. Ou du moins, pas aussi chiante. Je ne sais plus. Tout s'embrouillait dans ma tête. Il n'empêche, j'étais quand même fière de mon coup.

Prendre les deux Azgedakru par surprise. Surtout qu'ils sont tellement loin avec leurs noisettes qu'ils n'avaient pas su réagir avant. Je dois dire que je m'attendais à une sale réaction de la part d'Orion. Roan étant beaucoup plus pacifiste que son camarade de clan, il ne m'aurait pas frappée, lui. J'étais revenue fière de moi à ma place, ignorant superbement le regard de Roan. Non, aujourd'hui, ils iraient se faire foutre. Le Prince osait même me demander de garder mon sang froid pour la prochaine fois. Bah tiens. Si y a une prochaine fois ! J'haussais les sourcils, sérieuse.

« Non. »

Clairement pas. C'est tout. C'est net et précis. Si j'avais envie de perdre mon sang froid, je le perdais. Je n'avais aucune envie d'écouter les leçons de morale de mon ex mentor. Je n'étais pas d'humeur, et puis en plus, je n'écoutais qu'à moitié. Ces noisettes perturbaient mon écoute et ma concentration, même si je n'en avais pas pris beaucoup. Je détestais cette sensation et tentait de me contenir à ma place. Je n'étais plus assise, mais couchée, regardant le plafond. Au moins, je ne verrais pas la tête de l'autre jeune femme qui me demandait si j'étais jalouse. J'avais bien eu envie de lui dire de la fermer, mais je n'avais même pas répondu. Elle n'en valait pas la peine. La prochaine fois, elle finirait dans le brouillard, je n'avais aucun état d'âme. Elle me cherchait, elle venait à peine de me trouver.

Orion s'était finalement levé, et pas vers moi. J'allais donc échapper à son humeur massacrante. Mais vu sa tête, j'allais aussi en prendre pour mon grade. Qu'il essaye. Je n'avais plus du tout envie de rigoler, et pendant un instant, je me laissais happer par la voix que j'entendais. Saleté de noisettes. Je failli même louper la remarque froide d'Orion. Si je suis enfant ? Peut-être. Si il devait me calmer ? Certainement pas, ce ne serait pas drôle. Je n'ai même pas remarqué ce qu'il avait fait, d'ailleurs, j'avais décidé que je m'en fichais. Ah non. Voilà qu'il voulait m'emmerder à son tour. Il embrassa Eliza à pleine bouche. Je levais les yeux au ciel, ne manquant pas de voir que la Camelotienne en profitait. Si je m'écoutais, j'aurais lâché un juron. Saleté. Je suis polie. Je me pris à ricaner quand la jeune femme me disait comprendre pourquoi je ne voulais pas partager. Si seulement elle savait.

« Va te faire foutre, Orion. Qui c'est l'enfant maintenant ? »

Lui avais-je rétorqué dans notre langue, histoire que l'autre cesse de se vanter. Si j'avais eu un caillou, je leur aurais lancé dessus tiens. Il n'empêche que, Orion me traitait d'enfant, mais il était pire. Tout ça pour se venger.

« J'espère qu'elle en valait la peine, au moins. »

Lui dis-je, une nouvelle fois en trigedasleng. Je ne le regardais pas, toujours couchée tout en lançant ce que je croyais être un caillou dans le feu. Ah non. Une noisette au feu. Oups. Il voulait me voir insupportable ? J'avais à peine commencé.

Eliza était revenu s'asseoir -et merde, elle est toujours là- en demandant à Orion qui il allait désigné. Oh non, n'y pense même pas. Je vais faire de ta soirée un enfer si tu fais ça. Je ne regardais personne, mais je souriais vaguement. J'attrapais un morceau de viande, évitant cette fois la noisette (une noisette de plus au feu et il allait s'énerver, le guérisseur). Toujours couchée, les jambes ramenées vers moi, j'étais bien dans cette position. Et en plus, je ne voyais plus personne. C'était parfait. Parce que j'allais finir par m'énerver, les effets de cette noisette qu'il m'avait fait avaler tout à l'heure ne voulaient pas partir. Et cela m'agaçait légèrement. La voix était toujours là, même si je l'ignorais.

 
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Roan


Messages : 186
Date d'inscription : 31/03/2017
Ft : Zach McGowan
Crédits : © Nîniel

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Why So Serious ? Dim 23 Juil - 1:36

Why so serious ?Orion & Roan & Alkaia & Eliza❝ Pour tout ce qui existe, il est une saison. Oui. Un temps pour détruire et un temps pour construire. C'est cela. Un temps pour garder le silence et un temps pour élever la voix. Un temps pour rester sérieux et un temps pour s'amuser. ❞La réaction dont faisait preuve Alkaïa avait laissé Roan imperturbable. Certainement que si Eliza avait été une native pour qui il apportait de l’importance, alors il aurait une réaction bien plus marquant pour empêcher la jeune femme de faire comprendre son mécontentement, mais il s’était contenté de la laisser faire. Le prince considérait que c’était à elle de se rendre compte de la stupidité de sa réaction, n’étant certainement pas digne du rang qu’elle avait. Il s’était satisfait d’une simple remarque appuyé d’un regard, tandis qu’Orion partait aider la Camélotienne qui ne semblait pas des plus conscientes de ce qu’elle avait risqué. Le brouillard pouvait être bien plus dangereux qu’il ne le laissait paraître et, au lieu de la voir s’affoler de ça, il avait assisté à ses provocations de manière stoïque. Si elle tenait si peu à rester en vie, grand bien lui face. Cependant, il laissa son ami le fisa s’occuper d’elle, préférant se concentrer sur la remarque d’Alkaia qui lui faisait comprendre en un seul mot qu’elle n’avait que faire de ses paroles.

À vrai, dire, il se fichait qu’elle décide de l’écouter ou non. La Trikru était bien assez grande pour savoir ce qu’elle avait à faire, mais la remarque d’Orion venait parfaitement exposer la situation. La guerrière avait agi comme une enfant pourrie gâtée qui semblait rejeter la faute sur celui qui venait d’embrasser Eliza. Roan ne comptait pas se mêler des histoires de cœurs de son ami – bien qu’il allait certainement l’interroger à ce sujet une fois les idées un peu plus claires – mais il n’allait pas non plus laisser la Yazhu continuer d’agir comme la gamine qu’elle illustrait. Elle n’était peut-être plus un apprenti sous ses ordres, mais ce rapport hiérarchique s’était maintenu avec le temps.

❝ De vous deux, tu es celle qui fait preuve de plus d’immaturité Alkaia kom Trikru. Une véritable guerrière aurait pris la provocation de cette gamine avec impassibilité. Or, tu ne fais nullement honneur à ton rang. Tu te donnes l’image d’une pauvre victime qui aurait de l’eau dans les narines et qui n’assumerais pas sa réaction. ❞

Contrairement à sa première remarque – exprimé en gonasleng – Roan avait suivi ses camarades en s’expriment dans la langue qu’était la sienne et avait usé de froideur dans sa voix. Tout comme il s’était peu intéressé à ce qui pouvait arriver à Eliza sous la colère de la Trikru, il se moquait qu’elle ne comprenne quoi que ce soit de leur échange. Si elle avait appris le trigedasleng depuis qu’elle vivait sur terre, grand bien lui fasse, mais il n’allait certainement pas jouer les traducteurs.

En parlant de la Camélotienne, celle-ci semblait continuer d’être dans son monde en relançant le jeu qu’elle avait proposé et auquel le prince avait eu la bonne foi de participer. Elle agissait comme s’il ne s’était rien passé auparavant, montrant à quel point les noisettes faisaient effet sur elle. Ils avaient eu une assez bonne idée de ne rien dire car, même si Roan faisait preuve de sérieux envers Alkaïa, il était avant tout là pour se détendre et oublier les problèmes qu’il transportait depuis son bannissement. Et les Noix de Jobi que transportait Orion pouvait s’avérer être une véritable petite merveille pour ceux qui n’en connaissait les effets.

❝ Je ne savais pas que tu t’intéressais à ces Camélotiens Orion. Azgeda aurait-il revu son opinion à leur sujet ? ❞

Bien qu’il favorisait le trigedasleng, Roan avait repris la langue des guerriers pour s’adresser à son ami, partageant ainsi sa remarque avec celle qui n’appartenait à aucun clan de la Coalition. En vérité, il aurait très bien pu se passer de la remarque, mais, l’effet des noisettes n’aidant pas, l’Azgeda avait lancé sa remarque au fisa en perdant un peu de son sérieux. Peut-être, retrouverait-il de son impassibilité si Alkaïa continuait de se comporter comme une goufa qui avait besoin d’être recadré, mais, en attendant, il se concentrait sur celui qui avait embrassé Eliza. Après tout, il était bien connu que la Nation des Glaces ne tolérait pas vraiment ces gens-là et il ne savait même pas à laquelle de leur tribu appartenait celle-là. D’ailleurs, bien curieux de savoir, peut-être faisait-elle partie de la seule tribu que lui-même pouvait tolérer pour des raisons qui lui était propre, il s’adressa cette fois à la Camélotienne.

❝ Et de quelle tribu de cueilleur de fleurs nous viens-tu donc ? ❞

Sa réponse allait peut-être changer le point de vue qu’il avait jusqu’à présent sur elle, mais tout dépendait désormais d’elle.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Orion


Messages : 628
Date d'inscription : 31/03/2017
Ft : Michael Fassbender
Crédits : Me, Myself and I

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Why So Serious ? Dim 23 Juil - 2:17

Why so serious ?
Orion, Roan, Alkaia, Eliza

La noisette de trop. Tandis qu'il regardait les effets de sa dernière embrassade sur Eliza Johnson, Orion commençait à sérieusement somnoler. Depuis combien de temps étaient-ils là, en train de boire, manger, parler, se battre ? Probablement deux heures, peut être trois, qui s'en souciait ? Et puis de toute façon, c'était bien là une soirée de grounders, il n'était pas dépaysé, entre les tensions, les rires, les provocations, il était bien là chez lui. Surtout entre les piques, et le "va te faire foutre", surtout le "j'espère qu'elle en valait la peine" d'Alkaia. C'était si bon de la voir jalouse, elle pouvait comprendre son ravissement - non - lorsqu'il la voyait dans les bras d'un autre. Cependant, il répondit à sa première phrase :

"Me faire foutre ? T'inquiète pas, ton tour viendra. Et tu pourras me la faire oublier très vite."


Mais dans tous les cas, il enchaînait vraiment les noisettes, ç'en était affolant. Il était bien après tout, surtout avec le fou rire qu'il avait eu, pendant bien dix minutes, à la réplique de Roan, dont il avait déjà oublié la majeure partie, à part celle des narines, affolante, c'était délicieux ! Alkaia avait vraiment pris pour son grade, et ce n'était certainement pas lui qui allait la défendre, sur ce coup là, elle était toute seule. Il voulait bien la défendre parfois, après tout, ils avaient vécu beaucoup de choses en commun, mais bon sang, il restait sur ses positions, elle avait réellement agi comme une enfant. Il avait cru voir pendant un temps Rigel jaloux qu'il porte son attention sur d'autres enfants que lui, alors qu'il était haut comme trois pommes.

Tandis qu'il regardait Eliza se remettre de ses émotions, il observa l'au-dehors, et il constata avec surprise que si le brouillard était là quelques instants plus tôt quand les cheveux de la jeune femme étaient brûlés, là, il n'y avait plus rien. Il se pencha en avant, tandis que Roan demandait de façon très fleurie d'où venait la camelotienne, et alla observer de plus près si c'était réellement sécuritaire. Plus envie de jouer pour le coup à son jeu étrange, non, de toute façon, il était crevée et avait un centre d'iintérêt bien plus important à l'instant. Il pencha la main, lentement, histoire de ne pas non plus y perdre un membre, par l'entrée, jusqu'à arriver dehors. Et finalement, effectivement, le brouillard était levé ! Il tanguait un peu mais tint absolument à prendre l'air, c'était devenu un peu étouffant dans cette fichue grotte!

Une fois dehors, il prit une grande goulée d'air frais, c'était agréable, et ça le réveilla un peu, après tout, deux minutes auparavant, il avait senti ses yeux se fermer tout seul petit à petit. Hé bien, il avait eu un long voyage, et il était supposé passer ce temps à se reposer avec Roan, pas à tenir en laisse une furie et à jouer avec une camelotienne, n'est-ce pas ? Il passa quand même la tête à nouveau dans la grotte pour signaler :

"Le brouillard est levé. Eliza Johnson, tu pourras reprendre ta route. Et toi, Alkaia, hé bien... Tu pourras faire ce que tu voudras après tout, en supposant que Heda ne te demande pas demain..."


Ca le tuait toujours autant de savoir qu'Alkaia était une Yazhu, il détestait l'idée de la savoir aussi proche du symbole de cette coalition qu'il exécrait, mais il devait cependant respecter ce même symbole. Question de vie ou de mort, n'est-ce pas ? Puisque la fichue femme qui lui servait de Reine avait été assez stupide pour accepter d'en faire partie. Tss... A se demander comment Heda était parvenue à ce tour de force.

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Eliza Johnson


Messages : 680
Date d'inscription : 31/03/2017
Ft : Lyndsy Fonseca
Crédits : Notre adorable Roan (avatar), skairipa (gif)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Why So Serious ? Lun 24 Juil - 14:15


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
WHY SO SERIOUS ? feat. Orion, Alkaia, Roan et Eliza.

Eliza était bien trop ailleurs pour se rendre compte de ce qu'elle venait de déclencher. Si elle avait été amis avec eux, elle aurait juré qu'elle aurait pu leur montrer l'un et l'autre qu'il y avait une attirance irrévocable entre eux. Mais actuellement elle avait la tête dans les nuages et n'avait pas réellement remarqué qu'Alkaia avait réagi par pure jalousie et Orion pour l'énerver un peu plus. Pourtant, il tenait l'un à l'autre. Ca sautait aux yeux. Même Roan l'avait sans doute remarquer.

D'ailleurs ce dernier la questionna sur le clan qui l'accueillait. Elle n'était pas au courant des histoires entre leur clan, mais elle avait entendu parler d'une certaine Costia. A vrai dire, cela l'importait peu au final. Elle se contentait juste de survivre. Mais elle avait cru comprendre que le fonctionnement n'était pas le même d'une tribu à l'autre. Alors elle préféra la jouer finement.

« Je bouge souvent. Je vais juste de temps à autre dans un campement de Camelotiens à Trishana. Après tout, on fait tous ce qu'il faut pour survivre. J'ai entendu vaguement parler des tensions entre Azgeda et Trishana. J'espère seulement que ça s'arrangera. Après tout, la vérité n'est que subjectif, non? »

Elle faisait entendre par là qu'elle était là-bas par dépit, vu qu'il s'agissait de l'un des seuls clans de la Coalition à les accepter. Azgeda en faisait des esclaves. Et elle ne voulait aucunement qu'ils pensent qu'elle était dévouée à ce clan. Elle était du genre à ne compter que sur elle-même. Sa dernière phrase signifiait beaucoup. Notamment le fait qu'elle ne désignait pas l'un des clans coupables et l'autre innocent. Elle faisait seulement comprendre que de toute manière pour l'un et pour l'autre, ils auront chacun leur propre version des faits. De quoi se dépatouiller sans prendre le risque de finir poignarder, tout en disant ce qu'elle pensait réellement. Après tout, elle n'avait aucune idée de qui il était réellement.

En entendant Orion dire que la fumée toxique s'était levée, elle se redressa et attrapa son sac à dos. Son regard se dirigea alors vers Alkaia et elle prononça une simple phrase dont elle était sûre qu'elle comprendrait exactement l'implicite, le message caché.

« Je sais qu'on est parti sur de mauvaises bases et que l'on se connait pas, mais je pense que tu devrais lui dire.» Elle faisait bien entendu référence à Orion et à l'attirance qui sautait aux yeux. Peut-être que les noisettes la faisaient halluciner après tout. « Nos routes se séparent ici. Ravis d'avoir fait vos connaissances. »

Elle salua Roan et Alkaia d'un signe de tête et quitta la grotte, saluant au passage Orion de la main. Elle commença à s'enfoncer dans les bois en direction de sa prochaine destination. Mais elle était encore faible à cause des noisettes et de l'alcool. Cette soirée allait laissé des traces. Et après plusieurs kilomètres, elle se laissa glisser le long d'un arbre à bout de force. Plongeant ainsi dans l'obscurité la plus totale. Elle pourrait continuer son chemin demain, quand les effets se seront dissipés. Actuellement, elle n'arrivait même plus à marcher droit et à penser clairement. Quelle drôle de rencontre !


HARLEY-


DERNIER LANCER DE DES
1 à 3 : Encore un peu consciente, elle trouve un abri pour la nuit.
4 à 6 : Trop défoncée pour manger, elle finit la nuit dans la forêt en perdant connaissance.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Alkaia


Messages : 462
Date d'inscription : 31/03/2017
Ft : Gaia Weiss
Crédits : Avatar : Pilgrim
Signature : Skoll sur IE + Marissa Meyer & hedgekey (code sur Bazzart)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Why So Serious ? Jeu 27 Juil - 1:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Why so serious ?
Orion, Roan, Alkaia & Eliza

« Si l'on pratique le principe d'œil pour œil, dent pour dent, le monde entier sera bientôt aveugle et édenté. »


Je crois qu'il était vraiment temps que la journée se finisse. Je devenais infecte. C'est à cause de Eliza, je le sais. Et je ne sais pas pourquoi je ne parviens pas à me contenir. D'habitude j'y parvenais assez bien, mais là, aujourd'hui, j'avais décidé que je n'avais pas envie de faire d'effort. Sur rien. Évidemment, Orion ne ratait pas une occasion de me reprendre, et même Roan s'y mettait. Il me fit un de ses monologues, qui en temps normal, m'aurait fait réfléchir. Mais pas ce soir. Même que je grimaçais, les yeux levés vers le fond de la grotte tandis qu'il parlait. Nullement honneur à mon rang. Mon rang n'avait rien à faire ici ce soir. Je n'allais pas jusqu'au point où je lui tirerais la langue, mais si je ne m'étais pas retenue à la dernière minute, je l'aurais fait. Allez, reprend toi un peu, Alkaia ! J'essayais d'inspirer et d'expirer lentement, de me reprendre. J'essaye de calmer les battements de mon cœur. Et j'y serais arrivée sans ma réplique d'Orion.

Son message était une véritable invitation. Je le regardais du mieux que je pouvais, depuis ma position couchée. Mais si il croyait que j'allais venir gentiment chez lui quand nous serions seuls, il pouvait se mettre les doigts dans l’œil. Haussant les sourcils, mon regard ne laissait aucun doute : ça ne se passera pas comme ça. J'attrapais un dernier morceau de  viande et le mangeais lentement. Est-ce que j'entendais bien ? Brouillard levé ? Oh, je n'avais aucune intention de partir tout de suite, mais visiblement, Eliza ne risquait plus de mourir. Dommage. Non, pas dommage. Ma tête s'embrouillait. Je fermais les yeux, tout doucement, commençant à m'endormir. J'entendais juste les pas d'Orion s'éloigner pour revenir quelques secondes plus tard confirmant la nouvelle sur le brouillard. Parti. Et je pouvais faire ce que je voulais. Il n'avait pas intérêt à me demander de partir là tout de suite. J'avais pas fini de les emmerder.

Eliza se redressa la première dès qu'elle entendit que la voie était libre. Elle se mit même à me parler. On était parti sur des mauvaises bases. Oui, je sais bien, et je n'ai rien fait pour arranger ça. Je rouvre les yeux pour la regarder tandis qu'elle me fixait. La jeune femme pense que je devrais lui dire. A qui ? Dire quoi ? Ah, elle semblait viser Orion. Mais je n'ai rien à lui dire, moi. Je n'étais pas jalouse, ce n'était pas tout à fait ça. Elle s'en alla ensuite, et je ne répondis rien, mais j'avais entendu ses paroles. Nous voilà à nouveau tous les trois. Je comptais bien passer la nuit ici. Je tournais le dos à Orion pour trouver une bonne position de sommeil sur un sol pas très confortable. Les yeux fermés, et un sourire aux lèvres, j'avais enfin trouvé le sommeil.

« Ne vous inquiétez pas, je serais partie avant que vous ne vous réveilliez. »

De toute façon, vous dormirez trop profondément demain matin. Mais ça je ne leur dis pas. Je suis déjà endormie près du feu.

Et le lendemain, ils dorment toujours. Moi pas.

 
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Roan


Messages : 186
Date d'inscription : 31/03/2017
Ft : Zach McGowan
Crédits : © Nîniel

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Why So Serious ? Lun 21 Aoû - 18:34

Why so serious ?Orion & Roan & Alkaia & Eliza❝ Pour tout ce qui existe, il est une saison. Oui. Un temps pour détruire et un temps pour construire. C'est cela. Un temps pour garder le silence et un temps pour élever la voix. Un temps pour rester sérieux et un temps pour s'amuser. ❞Des situations qui dégénérait, Roan en avait assisté à des milliers, mais celle-ci restait étonnement bien sous contrôle. Exception fait de la crise de jalousie d’Alkaïa quand elle avait voulu sortir Eliza malgré le brouillard, le prince avait déjà été témoin de bien pire que ça. Mais la jeune femme n’échappait pas à la remontrance pour autant. Peut-être que s’il était bien plus maître de son esprit, cela aurait été plus sévère, mais les noisettes n’avaient pas empêché le brun de lui faire tout une remarque sur son attitude, bien qu’il ne se souciait guère de l’état de la Camélotienne. Après tout, ce n’était pas comme si la Trikru s’en était pris à un autre natif des environs. Et dans la grotte, il n’y avait que lui et Orion sur qui elle aurait pu se lâcher et cela n’aurait certainement pas donné le même tableau.

Cependant, Roan se détourna bien vite de cette leçon de moral en voyant Orion s’éloigner. Il se demandait bien ce qui avait pu intéresser son ami, l’observant s’approcher de l’extérieur. Le guérisseur avait dû remarquer quelque chose que lui-même n’avait pas dû voir pendant qu’il exprimait son point de vue à la Yazhu. Même si celle-ci ne semblait guère prêter attention à ses paroles, il ne s’était pas arrêté pour autant. Ce n’était pas la première fois qu’il avait affaire au fort caractère d’Alkaïa et ça ne serait certainement pas la dernière. Mais c’était tout à fait inattendu qu’il assiste à une réaction aussi virulente de sa part et c’était ce qui finissait de lui confirmer qu’il y avait bel et bien quelque chose entre elle et Orion, bien plus poussé que ce qu’il avait pu voir jusque-là. Il allait certainement questionner son ami à ce propos une fois qu’il aurait les idées un peu plus claires.

Parlant d’Orion, le prince entendit la voix du guérisseur provenant de l’entrée de la grotte, annonçant la levée du brouillard. Roan avait reporté sa propre attention sur la Camélotienne en lui demandant de quelle tribu elle provenait et il fut surpris de la voir au courant des tensions qu’il y avait entre Azgeda et Trishanakru. Nouvelle preuve de la folie de Nia qui avait commis l’erreur de s’en prendre à Costia. Non seulement la reine s’était mis à dos l’un des clans, mais qui plus est, elle se mettait aussi la représentante de la Coalition en ennemi. Cependant, refusant de s’attarder un peu trop à ce sujet, Roan s’était contenté de hocher vaguement la tête pour répondre à Eliza. Elle savait déjà ce qu’il y avait à savoir et les quelques noisettes qu’il avait ingurgités n’allait pas aider à partir dans un débat philosophique sur la subjectivité de la vérité. De toute façon, le prince n’avait pas vraiment envie de tenir ce sujet de discussion avec une personne n’étant pas natif de la Terre. Et encore moins durant cette soirée. Sauf, peut-être, si c’était Orion qui le lançait, car cela aurait pu être des plus amusant.

En tout cas, Eliza ne semblait pas demander son reste alors que celle-ci profita de l’annonce pour prendre congé. Peut-être que s’il avait été quelque peu plus lucide, Roan aurait noté le sous-entendu dans sa remarque adressée à Alkaïa, mais il se contentait d’observer la réaction de la Yazhu qui n’en faisait qu’à sa tête jusqu’à présent. Seulement, celle-ci ne semblait pas prêter attention à ce qui l’entourait préférant rassurer les deux hommes quant à son départ matinal. Elle était libre de faire ce qu’elle avait à faire et le Prince n’allait pas non plus la jeter dehors, bien que son comportement aurait pu le pousser à le faire. De toute façon, à peine avait-elle prononcer ces mots, qu’il pouvait la voir sombrer dans les bras de Morphée, ne laissant plus que lui et Orion d’éveiller.

❝ Et bien, cette soirée aura été des plus mouvementés. ❞

Roan avait laissé fuser le commentaire avec une pointe d’amusement envers Orion avant de prendre un dernier morceau de viande séché. Il allait devoir envisager de se reposer aussi, reprenant la route le lendemain en journée dans l’intention de partir voir sa fille.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Inclement Earth

MessageSujet: Re: Why So Serious ?

Revenir en haut Aller en bas

Why So Serious ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Trikru (Woods Clan, Peuple des Arbres) :: Autres endroits-