AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour les nouveaux personnages :15Tcs bonus seront offerts à la validation pour ceux venant des groupes :Moskiums, Hémérians et Arkers ! Essayez de les privilégier pour les premiers évents à venir Wink
Les habitants du Mont Weather seront jouables dès début juin en ce qui concerne les demandes de MC, puis seront ouverts pour tous début juillet (ou peut-être avant, à voir Razz ) !
Ouverture de la ChatBox tous les samedis, dès 18h (heure française Smile ) ! Ouverture, samedi 24 dès 14h !
Les premiers évents font leur entrée sur IE ! Very Happy

Partagez|

Je n'suis pas un hero - Ft Ruby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Anakin Hohenheim
Modo CB


Messages : 273
Date d'inscription : 08/05/2017
Ft : Alexander Vlahos
Crédits : Me myself and I (Hély)

Inclement Earth

MessageSujet: Je n'suis pas un hero - Ft Ruby Dim 21 Mai - 2:02

Lieu du rp : Arche, Arcadia, Cantine Commune, côté Walden
Date du rp : 1er avril, un samedi, jour de la fête d'anniversaire commune à tout l'Arche, dans la soirée
Participants : Anakin Hohenheim et Ruby Némésis
Météo : Je me disais bien qu'ils avaient retiré un degré à la température habituelle... Une panne à venir ? UN ECOSYSTEME ? ... Non. Comme d'hab' sur l'Arche
But du rp : UN JOYEUX ANNIVERSAIRE ! ... Ou pas hein, y'a Anakin dans le RP.
Résumé du rp : (A éditer une fois le sujet terminé. Ca vous permettra de voir si vos persos vous ont laissé faire ce que vous vouliez. Et surtout, ça vous permettra de nous dire ce qui a pu se passer d'important, pour la chrono générale si cela s'avère utile. Ou ça servira simplement aux gens qui peuvent être concernés par votre sujet ! N'hésitez donc pas à nous dire si vous avez dû vous battre, si vous avez eu de la "visite" de la Faune et/ou de la Flore... Bref, on veut tout savoir !)
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Anakin Hohenheim
Modo CB


Messages : 273
Date d'inscription : 08/05/2017
Ft : Alexander Vlahos
Crédits : Me myself and I (Hély)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Je n'suis pas un hero - Ft Ruby Dim 21 Mai - 2:03

Le réveil sonnait. Et j'avais une flemme monstrueuse de l'éteindre. Huit heures du matin... Je m'étais octroyé une nuit pas trop courte, me réveillant trois heures plus tard que d'habitude. Pas besoin de me forcer... Je pouvais faire mon travail de fabrication en me levant, j'avais pas cours, et la fête d'anniversaire du mois seraient dans bien des heures. Bref, une journée un peu plus reposante que d'habitude.

Je finis par me lever après au moins cinq minutes à laisser sonner ce bruit strident qui me réveillait chaque matin depuis maintenant vingt sept ans. Et cet anniversaire commun à tous me semblait bien être une pure hypocrisie, et la seule raison qui m'ammenait à y aller malgré tout était ce verre d'alcool que l'Arche daignait nous donner, à nous pauvres gens qui vieillissaient d'une année. Au pire, je pourrais bien me fabriquer le mien... Si j'avais réellement besoin de plus.

Je n'étais clairement pas un poivrot, ni même un drogué d'ailleurs. Je n'avais pas l'intention de gouter au moindre cristal de ma marchandise, je tenais bien trop à mes neurones pour leur infliger une chose pareille. Alors, je passai ma journée à travailler. Sur mon métier pas très légale, et sur mes études, apprenant encore plus de molécules, qui pourraient raser l'Arche comme la sauver, s'il le fallait. J'apprenais à nourrir les archéens, à fabriquer leurs médicaments, à les tuer aussi. Et toutes ces connaissances, engrangées dans ma tête, allaient me servir à grimper les échelons, à me hisser au sommet de ce que je peux être, en tant qu'orphelin qui débarquerait bientôt dans le monde du travail.

Alors, une fois le soir venu, je me décidai à faire acte de présence. Bon, je n'aurai certainement pas de présent, et je n'allais en donner à personne. Ce n'était pas prévu, ça n'avait jamais été fait. Et si je devais me faire un présent, là, ce serait ce diplôme que je ne manquerai pas d'avoir d'ici peu. Ca, ce serait un véritable cadeau d'anniversaire. Le mien, celui qui me servira toute ma vie.

Une fois arrivé à la cantine, je me rendis compte que les festivités avaient déjà commencé... Chez les Phoeniciens, on entendait cette musique si caractéristique des instruments Fait Terre, mais le son étaient étouffés par les séparations entre secteurs. Et je pouvais presque sentir les bougies sur leur gateau, c'était une odeur que j'aimais beaucoup, même si j'avouais ne pas comprendre la logique de consumer des tiges dans des endroits où l'oxygène étaient si précieuse... Mais que voulez-vous, l'Arche était tellement logique...

Du côté de Walden, nous avions un immense gâteau, enfin, immense... Beaucoup moins que ceux des autres secteurs, j'en étais certain. Mais un gâteau quand même. J'allais alors me chercher de quoi me servir, puisque les autres le faisaient déjà. Ces affamés... Je récupérai alors les couverts les moins crades possibles, que je frottai avec mes vêtements, tout juste lavés la veille, merci bien, je puais plus la mort.

Et tandis que je grignottais ce gateau, que je savourai même s'il n'était pas particulièrement génial, il fallait le dire. En même temps j'avais l'impression que ce gateau était préfabriqué depuis aussi loin que je me souvenais, puis ressorti une fois par an, tant il ne changeait pas. En même temps, comment faire mieux, si ce qui était bon dans les gateaux étaient si rares ? Bref je savourais ce machin en carton pâte, tout en buvant le rituel verre d'alcool qu'on avait bien le droit d'avoir. Je le buvais quasiment goutte par goutte.

Du moins, je savourai jusqu'à ce que je voie une fille, une rousse jamais vue à Walden pour le moment, se faire emmerder par deux Waldenites qui, visiblement, n'avaient pas trop respectés la consigne du verre unique - comme d'autres ne respectaient pas l'enfant unique... J'observai la scène, me demandant s'il était judicieux - et sans danger pour moi - d'agir et d'aider cette fille. Eh, des fois, je pouvais me montrer sacrément héroïque mais uniquement quand je n'allais pas me frotter à un manche.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Ruby Némésis


Messages : 52
Date d'inscription : 13/05/2017
Ft : Katherine McNamara
Crédits : © Saya Kung (avatar) © Nîniel (signa)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Je n'suis pas un hero - Ft Ruby Mer 24 Mai - 4:34

Je ne suis pas un hérosJe devais l’avouer, je n’étais pas mécontente que cette journée touche à sa fin. Pas que je l’ai trouvée ennuyeuse ou quoi que ce soit, bien au contraire, mais j’avais attendu la fin de celle-ci avec une certaine hâte. Elle n’avait certes pas été aussi joyeuse que celle de l’an passé, mais elle allait tout de même l’être. Après tout, n’était-ce pas une amusante coïncidence que mon anniversaire tombe pile le jour de la commémoration de toutes ces personnes qui sont nées durant le mois d’avril ? Cela m’avait plutôt amusé comme détail et je n’avais pas été la seule à le remarquer, puis que mes amis s’étaient amusé à m’en faire la remarquer toute la journée. D’ailleurs, les connaissant, je me méfais de cette soirée tout en l’attendant avec hâte. Comme chaque année, je me demandais comment celle-ci allait se passer, malgré mon regret face à l’absence de Sally. J’aimais partager cette journée avec celle qui était née tout juste le lendemain, mais sa présence en cellule allait m’empêcher de profiter de sa présence.

Ne me laissant cependant pas gâcher cette journée, j’avais tout de même rejoint le réfectoire avec cette même hâte que j’avais eu toute la journée. J’y rejoignais tous les né-avril de l’Arche et je savais comment allait se dérouler la suite. Je me retrouvais parmi les gens de mon secteur, sans m’empêcher d’avoir une pointe de regret à la vue des deux autres regroupements. Je n’aimais pas la sectorisation de l’Arche et, si ça ne tenait qu’à moi, j’étais prête à laisser ma part de gâteau à quelqu’un de Walden. Ce n’était pas de la pitié, mais j’étais peut-être un poil trop optimiste en voulant que tout le monde soit égal. Pourtant, ce n’était pas le cas et j’acceptais le fait de ne pouvoir rien faire. Seulement voilà, j’étais loin de me douter que cette soirée allait me permettre d’oublier les inégalités pendant un instant.

Car j’avais eu raison de me méfier de l’imagination débordante de mes amis. À peine avais-je fini ma part de gâteau, que ceux-ci étaient venus me voir avec un de ces défis dont ils avaient le secret. Ils voulaient savoir si j’avais l’audace de passer la fin de cette soirée dans une autre section que la mienne. Peut-être avait-il imaginé cela pour se moquer de ceux qui n’avaient pas les mêmes opportunités que Phoenix, mais pour ma part, j’y voyais plutôt l’occasion de me sentir égale à eux. Acceptant alors sans hésiter, je m’étais éclipsée sous leur regard pour effectuer mon arrivée dans la section des Waldénites en toute discrétion. Je ne voulais certainement pas que mon passage soit vu comme une offense pour eux, préférant ne pas faire preuve de moquerie ou de quoi que ce soit qui ne soit mal vu. Bien au contraire, je cherchais à me fondre parmi eux, espérant seulement que ma tenue ne fasse pas tant tache que cela. Je n’oubliais pas que nos différences étaient aussi physiques, ayant accès à d’autres ressources.

Pourtant, j’avais été un peu naïve sur ce point. Cela faisait à peine quelques minutes que j’avais mis les pieds dans la section dédiée à Walden et j’avais déjà un groupe de personnes qui me tombait dessus. Seulement, contrairement à ce que je m’attendais, ce ne fut pas à cause de mon appartenance à Phoenix qu’ils commencèrent à m’importuner, mais parce que, surprise, ils me croyaient orpheline. Je n’avais ni de quoi manger, ni de semblant de cadeau entre les mains et ils devaient penser que c’était de par un statut qu’ils m’avaient inventé de toute pièce. Et pour tout dire, j’étais à deux doigts d’en rire, tellement je ne m’y attendais pas. Jugeant que je pouvais gérer sans soucis ces deux personnes ne se rendant pas vraiment compte de leur comportement, j’avais commencé par les ignorer en observant ceux qui m’entouraient. Cependant, ils commençaient à être un peu lourds et, croisant le regard d’une personne qui observait la scène, j’eus une idée des plus saugrenues.

« Hey, je te trouve enfin. Je t’ai cherché toute la soirée. »

Je ne savais nullement qui était cette personne à qui je m’adressais, mais je m’étais glissée entre les deux garçons pour leur échapper et rejoindre cet observateur. Mon plan avait une chance sur deux de fonctionner et je sentais le ridicule me frôler dans le cas où il ne comprenait pas ma stratégie en faisant croire que je le connaissais. C’était du hasard des plus fou, mais au moins il aurait le mérite de me faire échapper aux deux Waldénites ayant un peu trop forcé sur la boisson. Et je n’avais même pas touché à une goutte d’alcool pour penser ça. Car en effet, je ne faisais pas partie de ceux qui venait là pour le verre offert, n’aimant pas vraiment cela.

« Alors, comment a été ta journée ? »

Je continuais ma stratégie en approfondissant mon jeu d’actrice, essayant me donner plus de crédibilité. Je sentais le regard des garçons sur mon dos, attendant sûrement de me voir me tromper sur mon plan pour revenir m’importuner par la suite.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Ruby Némésis le Sam 10 Juin - 23:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Anakin Hohenheim
Modo CB


Messages : 273
Date d'inscription : 08/05/2017
Ft : Alexander Vlahos
Crédits : Me myself and I (Hély)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Je n'suis pas un hero - Ft Ruby Jeu 25 Mai - 23:14

J'étais simplement en train de regarder cette fille, vous savez, une rouquine pareille, ça s'ignore pas une seule seconde. Elle était même un peu trop canon pour une Waldenite... Non pas que mes voisines de station soient laides, mais disons qu'elles étaient un peu moins... Soignées, moins bien portantes. On pourrait presque croire qu'il s'agissait d'une Phoenicienne. Je songeais à venir l'aider à se dépatouiller des p'tits cons qui l'emmerdaient, mais très honnêtement, je ne devais pas avoir beaucoup plus de forces que cette fille - un cure dent comme moi. Donc j'étais pas non plus super chaud pour intervenir. A la limite, si ça vrillait, j'appelerai un garde qui ira s'en occuper. Tss, plusieurs mecs autour d'une fille, pas très loyal. Mais pour le moment, ça avait plus l'air d'être des idiots bourrés qui venaient draguer une fille qu'ils n'auraient jamais eue, genre, jamais.

Sauf que cette fille, qui avait des yeux magnifiques en passant, me regarda moi. J'croisai même son regard, pendant un moment, qui dura en fait. Et alors que je buvais une nouvelle gorgée d'alcool, elle m'interpella, me disant qu'elle m'avait cherché toute la soirée. Quoi ? Comment ? J'm'étouffai même dans ma gorgée d'alcool, totalement surpris. Je la regardai avec un air qui devait être totalement ahuri, me pointant du doigt. Puis regardant derrière moi, j'essayai de voir si elle s'adressait à quelqu'un d'autre. Mais non, tout le monde discutait, riait, il n'y avait que moi qui les fixait. Et de toute évidence, c'était forcément moi car elle s'était glissée entre les ahuris pour venir vers moi, presque trop proche, je ratai même une respiration. Elle était sérieuse ? Elle venait vers un gringalet comme moi pour la défendre contre des ouvriers ? Qui ont certainement une clé à molette cachée dans leur froc ? Ok, elle devait pas très futée, celle-là. Même si elle est canon.

Néanmoins, je repris assez de contenance pour comprendre son stratagème. Elle voulait faire comprendre aux idiots qu'elle n'était pas disponible, et donc je devais lui fournir cet alibi. Je répondis donc en bégayant un peu, cherchant désespérément comment l'appeler pour ne pas que ça paraisse trop suspect :

"Oh, euh, bah, me voilà, euh, Rouquine ! J'suis arrivé y'a pas longtemps. Tu veux du... Du gateau ? Tient, un peu d'alcool."

J'étais tellement nerveux, que je lui donnai mon verre d'alcool un peu entamé, donc j'avais du boire à peine quelques gorgées, puis je me retournai rapidement pour attraper un bout de gateau et lui donner. Et à peine je fus revenu aux côtés de la jeune fille, qu'elle me demanda comment avait été ma journée... Un bref coup d'oeil aux deux zigotos qui étaient là à nous regarder avec méfiance me fit comprendre que ce n'était pas encore joué... Alors je devais tenir mon rôle. Oh putain mais dans quoi je m'étais fourré moi ?...

"Oh bah, tranquille. Une journée de base, enfin, tu sais, ... Comme d'hab'. Et toi ?"


Sauf que les deux abrutis n'étaient pas forcément dupes, j'étais un très mauvais acteur, il fallait l'avouer. Mais quand je finis par jeter un bon oeil aux deux hommes, j'en reconnus un. C'était un de mes persécuteurs à l'Orphelinat, quand nous étions mômes... Enfin, il ne m'avait pas persécuté longtemps. J'avais bien pris le temps de me venger par la suite, et il avait pris tellement peur, ne sachant pas qui avait fait ça, qu'il n'avait plus emmerdé quiconque, en réalité. C'était peut être le moment de lui dire...

"Hey... Sam. Je pensais pas te revoir un de ces quatre. C'est marrant, tu me rappelles de bons souvenirs... Tu te souviens de moi ? Anakin. J'me souviens d'un truc, j'sais pas si tu l'as en tête, ou même si t'as encore la marque... Tu te souviens de cette fameuse serviette ? Celle qui grattait un max..."

Je vis mon cher ami Sam passer par toutes les couleurs, un peu comme un écran de tablette qui buggait à mort. J'avais effectivement été assez violent avec celui là, la serviette avait d'ailleurs bien failli être bien plus grave que ce que je pensais. En tout cas, lui s'en alla, tout en tirant son ami, lui expliquant probablement que j'étais un monstre qui avait bien failli l'émasculer, et c'était pas plus mal. Pour une fois que ça servait... Et heureusement qu'il avait bien flippé, car il y avait la possibilité qu'il prenne peur, certes... Mais aussi celle qu'il se venge.

Je tremblais presque des genoux. J'étais pas très courageux, comme mec, parfois même je me demandais comment j'aurais fait si j'avais fait partie de la génération qui devait retourner sur Terre... Je serais probablement mort de peur durant le voyage. Mais bon, il y avait une jolie fille à côté de moi... Je soupirai. Puis je me tournai vers la Rousse, pour lui demander :

"Euh... Tu vas le boire, le verre d'alcool ? Car je crois que j'en ai besoin là."

Je devais pas faire le fier là, avec ma tronche un peu cireuse d'avoir flippé de me prendre une mandale. Qu'est-ce qu'on ferait pas pour une fille ? ...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Ruby Némésis


Messages : 52
Date d'inscription : 13/05/2017
Ft : Katherine McNamara
Crédits : © Saya Kung (avatar) © Nîniel (signa)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Je n'suis pas un hero - Ft Ruby Jeu 8 Juin - 5:07

Je ne suis pas un hérosJe devais être franche, j'avais une chance sur deux que ce dans quoi je m'embarquais fonctionne. J'avais interpellé ce parfait inconnu pour me diriger vers lui et ainsi me libérer de ceux qui n'avaient pas semblé connaître la modération sur l'alcool et qui devenaient sérieusement lourds. Seulement, c'était un véritable jeu de hasard que j'entreprenais alors que je ne savais nullement si la personne allait marcher dans mon sens ou non. Et à sa tête, ça ne semblait pas gagner à première vue. En même temps, je le comprends, j'étais une fille sortie de nulle part qui venait d'agir comme si nous nous connaissions depuis toujours. J'aurais même pu faire la même tête que lui à sa place, mais je n'en démordais pas en gardant ma bonne humeur tout en réduisant la distance entre nous. Je ne savais nullement qui il était et comment il se nommait, mais n'était-ce pas un parfait moyen que de faire connaissance ? À moins que je ne sois pas chanceuse et tombe pile sur la personne a qu'il ne fallait pas faire ce genre de coup.

Cependant, j'eus l'air d'avoir de la chance ce soir-là. Même si je semblais l'avoir surpris, le temps que je me rapproche, il m'avait finalement répondu en me proposant de l'alcool et un verre. Sa manière d'être me fit tout de même rire un peu, et le surnom était plutôt pas mal trouvé. Au moins, il ne se trahissait pas en me surprenant avec un nom qui ne serait pas le mien et j'avais récupéré le verre qu'il m'avait donné, bien que je n'aie pas eu le temps de lui répondre. Le laissant s'éclipser pour revenir avec du gâteau, je le remerciai d'un signe de tête.

« Et bien merci beaucoup. »

Je devais avouer qu'il était plutôt charmant, et même s'il ne semblait pas des plus naturel, il me sauvait presque la vie en l'état des choses. Je sentais le regard des deux garçons dans mon dos, mais j'avais décidé de les ignorer pour me concentrer sur ce garçon dont je n'avais toujours pas idée du nom et qui répondait à ma question. J'avais demandé quelque chose de bateau pour ne pas lui rendre la tache plus dure, et je l'écoutais sans toucher à la boisson ou la nourriture. L'alcool n'était pas ce que je préférais et j'avais déjà mangé ma part de gâteau avec les Phoeniciens. Je ne voulais pas priver un Waldénite de sa part alors que je ne faisais pas partie de ce secteur. J'étais consciente qu'en tant qu'habitante de Phoenix, j'avais certains avantages par rapport à eux, et je ne voulais certainement pas que l'on me reproche d'en profiter.

« Rien de bien spéciale, tu me connais, les journées restent les mêmes quand je décide de faire taire mon imagination. »

Bon, en vérité, il ne me connaissait pas et ne pouvait pas savoir, mais je souhaitais donner l'illusion que tout était véridique et, pour ça, rien de mieux que de parler de mes habitudes. Cependant, je devais reconnaître que me sentir observer devenait lourd et j'avais bien envie de me retourner pour leur montrer que je pouvais aussi les remettre à leur place de manière moins polie que leur fausser compagnie. Pourtant, je n'eus rien à faire. Le garçon que j'avais rejoint les avait interpellé, parlant d'un évènement que je ne pouvais guère connaître. Je ne fis aucun commentaire face à ça, affichant simplement un sourire assuré pour montrer que j'étais là où je devais être. Au moins, je connaissais désormais le nom du jeune homme qui m'avait aidé à me sortir de là. C'était très original comme nom Anakin, mais mon attention fut rapidement happée par cette histoire de serviette. Je sentais la blague qui ne plaisait pas forcément aux autres et cela avait tout de même bien éveillé ma curiosité.

Voyant le fameux Sam réagir à ces propos, je retiens un éclat de rire, me contentant de le saluer de la main de manière assez ironique. Je pense que nous n'étions pas prêts de revoir ce Sam et son cher acolyte, même si j'avais dans le coin de l'esprit l'idée que l'alcool puisse leur faire avoir une idée des plus... mauvaises. Mais Anakin me fit bien vite oublier cela en me sortant de mes pensées alors qu'il me demandait si je comptais boire le verre ou non. Lui rendant immédiatement, je répondis avec sourire.

« Non vas y, je préfère éviter d'en boire de toute façon. Et je te remercie pour le gâteau, mais j'ai déjà eut ma part, alors je m'en voudrais de manger celle de quelqu'un d'autre. »

Je ne voulais pas non plus l'offenser en refusant, mais les ressources sur l'Arche étaient limité, alors je préférais être franche plutôt que d'en profiter. Cependant, je ne l'étais pas encore totalement alors qu'il ne savait même pas mon nom.

« Et je te remercie Anakin. Je veux bien faire preuve de patience, mais ces gars allaient être difficiles à éviter. Et moi, c'est Ruby. »

Au moins, nous étions à égalité maintenant, mais je n'allais pas repartir pour autan. Anakin avait l'air sympa et je le laissais remettre de ses émotions. Je ne connaissais pas beaucoup les gens de Walden, et je n'étais pas non plus au courant des rapports de force.

« Et, pardonne ma curiosité, mais c'est quoi cette histoire de serviette ? »

Dès que j'entendais parler d'une idée des plus extravagante, j'adorais en savoir plus et cette fois-ci ne faisait pas exception. Peut-être que c'était quelque chose d'intéressant à réutiliser. C'était une bonne idée que mes amis avaient eue de me mettre au défi de me rendre dans la section, car je sentais que la soirée allait être des plus sympathiques.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Ruby Némésis le Sam 10 Juin - 23:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Anakin Hohenheim
Modo CB


Messages : 273
Date d'inscription : 08/05/2017
Ft : Alexander Vlahos
Crédits : Me myself and I (Hély)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Je n'suis pas un hero - Ft Ruby Sam 10 Juin - 23:19

La confrontation avec les deux ahuris s'était bien heureusement terminée sans dégâts. J'en étais ravi, à un point que j'en demandai à la jeune femme si elle allait réellement boire mon verre d'alcool... Car là, j'en aurais bien besoin d'une goutte. Je les regardai partir tout en écoutant la réponse de celle que je venais de sauver. Apparemment, elle préférait laisser sa part à une autre personne... Certes. Alors je récupérai la part de gâteau pour la laisser au hasard sur une table. Une personne finira bien par la récupérer. Toute façon, je l'avais servie surtout pour les apparences... Le but était après tout que les deux abrutis nous laissent tranquille en croyant réellement que nous avions prévu de nous retrouver. Même si finalement ça n'avait pas si bien marché que ça... Il avait fallu utiliser la technique du "tu te souviens ce qui t'est arrivé ? Bah c'était moi". Et visiblement, ça avait pas mal plu à ma comparse, je la voyais manquer de rire du coin de l'oeil.

Puis, lorsqu'elle me remercia, de l'avoir aidée, et se présenta, j'eus un petit moment de flottement. Moi, j'avais réussi à faire en sorte qu'on me remercie ? C'était absolument inouï. N'y voyez aucune ironie dans mes mots, au contraire, c'était assez rare pour que cela soit souligné. Et même, apprendre qu'une fille aux cheveux de feu s'appelait Ruby, c'était quelque chose d'assez drôle. Je murmurai donc un timide "enchanté Ruby", tandis que je repris une nouvelle gorgée de mon alcool, histoire quand même d'avoir le courage de lui parler. Après tout elle n'avait pas vraiment l'air de faire mine de partir, c'était surprenant ça aussi.

Ce n'était pas que j'étais intimidé, mais c'était rare qu'on me traite normalement. Ca n'arrivait pas tellement souvent, voire... Jamais. Et je devais avouer qu'une beauté pareille qui me parle... Ouais, je radote un peu, mais comprenez moi bien, j'avais 27 ans, aucune expérience avec aucune personne, aucune relation au compteur, et en plus de cela, beaucoup de mépris dans mon sillage. Alors pour une fois, j'allais fermer ma bouche et ne rien dire à cette fille sur mes origines. Bien que justement, il n'y ait rien à dire.

Enfin, ce qu'il y avait à dire, c'était qu'un orphelin n'avait pas vraiment de chance. Ou plutôt de réputation. Qui irait se lancer dans une quelconque relation, même charnelle, avec la fange de l'Arche ? Les orphelins étaient mal vus, mais pourquoi ? Parce qu'on ne savait pas d'où ils venaient, on ne connaissait pas leur "pedigree"... Pourtant c'était flagrant que j'étais en bonne santé, que j'étais pas un type handicapé, j'étais même plutôt intelligent. Et pour éviter la consanguinité, les test effectués par le conseil à chaque mariage était déjà bien suffisant ! Alors qu'est-ce qu'ils nous emmerdaient ? Mais le fait était que j'avais désormais 27 ans et que je devais encore faire toutes mes preuves. Si je savais ce qui allait m'arriver...

Néanmoins, avant de me laisser sortir quelque chose de peut être plus adapté à la situation, elle s'intéressa d'un coup à l'histoire de la serviette. Oh ! Peut être le moment de me faire mousser un peu, n'est-ce pas ? Et puis, elle venait de me lancer sur mon sujet favori : la science. Car je m'étais bien évidemment vengé à l'aide de la science... Et c'était aujourd'hui mon futur métier, bientôt, d'ici peu. Mais d'un autre côté, je devais organiser mes idées. Je ne voulais absolument pas lui dire que j'étais un orphelin, même si j'y croyais pas, je voulais tout de même pas tuer toutes mes chances alors même que j'avais rien commencé.

"C'est... Une longue histoire. Mais en gros... Il a toujours été comme ça. Idiot. Et un jour, j'ai tenu à lui donner une leçon, avec du poil à gratter. Compliqué à fabriquer, mais c'était tellement bon d'entendre ses cris... Et puis au moins, ça a eu le mérite de le calmer quelques temps."

Je repris une gorgée de mon alcool, avant de la fixer un peu dans ses yeux. Je ne savais pas vraiment d'où elle était et j'avais du mal à lui donner un âge. C'était compliqué, avec certaines filles qui avaient 16 ans en ayant l'air d'en avoir 25, et d'autres qui avaient l'inverse. Et puis, j'étais curieux de savoir d'où elle sortait... Pas de Walden, ça c'était certain. Mais peut être Arcadia... Je voyais mal une phoénicienne se balader parmi la fange. C'étaient généralement des gens particulièrement superficiels, un peu comme mon sponsor d'étude qui me faisait du chantage à monayer son support avec de la drogue tous les mois. Mais puisqu'elle était là je me lançai :

"Alors Ruby, tu fais quoi là ? On dirait une arcadienne qui vient voir comment les waldenites fêtent leur anniversaire... Est-ce que c'est ton anniversaire d'ailleurs ?"
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Inclement Earth

MessageSujet: Re: Je n'suis pas un hero - Ft Ruby

Revenir en haut Aller en bas

Je n'suis pas un hero - Ft Ruby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: L'Arche :: Arcadia-