AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour les nouveaux personnages :15Tcs bonus seront offerts à la validation pour ceux venant des groupes :Moskiums, Hémérians et Arkers ! Essayez de les privilégier pour les premiers évents à venir Wink
Les habitants du Mont Weather seront jouables dès début juin en ce qui concerne les demandes de MC, puis seront ouverts pour tous début juillet (ou peut-être avant, à voir Razz ) !
Ouverture de la ChatBox tous les samedis, dès 18h (heure française Smile ) ! Ouverture, samedi 24 dès 14h !
Les premiers évents font leur entrée sur IE ! Very Happy

Partagez|

Anaidéia + Black as the dark night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Aden


Messages : 15
Date d'inscription : 08/05/2017
Ft : Cory Gruter-Andrew
Crédits : Niniel

Inclement Earth

MessageSujet: Anaidéia + Black as the dark night Lun 19 Juin - 18:20

Spoiler:
 


Anaidéia & Aden

    Black as the dark night


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Comme à mon habitude, je m’étais levé tôt. J’aimais pouvoir rejoindre le camp d'entraînement avant les autres. Avoir les lieux pour moi tout seul. Même si ce n’était que pour un court instant. Avoir aucun regard posé sur moi l’espace de quelques instants étaient déjà génial. Vivre sans avoir l’impression d’être toujours évalué, jaugé. Comme un vulgaire morceau de viande. Ou alors tout simplement surveillé. J’avais parfois l’impression que je ne pouvais pas me gratter sans que quelqu’un s’en rende compte.

Et puis il y avait un autre avantage à être là, seul : le calme. Quand il n’y avait pas un bruit autour de moi, je pouvais me concentrer sur tout le reste. Sur ma respiration, sur le son de la semelle de ma chaussure glissant au sol. Des petits détails difficile à capter quand il y avait trop de bruit autour de soi. Pourtant, il me semblait important de m’entrainer à être le plus discret possible. Un jour, cela pourrait me sauver la vie… Comme beaucoup d’autres choses.

Je m’étais donc contenté d’attraper un fruit en guise de repas avant de me rendre sur les lieux. Je ne perdis pas de temps et me dirigeais vers les armes. Je ne pris pas les lames courtes. C’était celles que je maîtrisais le mieux. Si je voulais m’améliorer, je me devais de m'entraîner avec toutes les armes. Je boudais par contre l’arc. J’en avais trop toucher dans ma vie. Et je le maîtrisais suffisamment. Pas autant que ces lames que j’affectionnais particulièrement.

Je me dirigeais alors vers les plus grandes épées. Je les trouvais trop lourde, pas assez malléable. J’aimais le combat rapide, l'enchaînement des mouvements. Ce qui n’était pas le cas avec une arme aussi imposante. Justement pour ça que je devais continuer à m'entraîner. J’effectuais alors plusieurs passes, le répétant encore et encore jusqu’à ce qu’elles me paraissaient plus naturel, moins difficile. Il n’y avait que comme ça que l’on pouvait maîtriser une arme. Et j’avais suffisamment de volonté pour le faire autant de fois que nécessaire.

Je perdis rapidement le décompte du temps, me concentrant sur ce que je faisais. C’est en relevant la tête vers le ciel que je me rendis compte que je n’allais plus rester seul très longtemps. Le soleil avait progressé dans sa course dans le ciel. Je pris le temps de reprendre mon souffle. C’est là qu’un bruit attira mon attention sur la gauche. Je tournais rapidement la tête, levant cette épée qui était décidément trop lourde. Même s’il était plus tard que je ne le pensais, il était encore tôt pour que les autres Nightblood débarquent. A ma grand surprise, c’est la silhouette d’Anaidéia qui s’avança. Je baissais alors mon épée, tout en la gardant en main.

Je ne m’étais jamais montré ouvertement agressif envers les autres. Pas que je ne ressentais pas cette tension, nous la sentions tous, nous cherchions tous à faire mieux que les autres. J’avais juste appris à vivre dans mon monde. Pour dire vraie, je n’avais de lien avec aucun des autres nightblood. Je préférais largement la compagnie de Heda. Sauf que là, à être tout seule avec l’une d’entre nous, je ne pouvais pas non plus l’ignorer, si ? « Salut. » Me contentais-je de dire avant de me diriger vers les armes pour poser cette épée trop lourde. Au moins je la saluais, mais pas pour autant que j’allais lui parler de la pluie et du beau temps.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Anaidéia


Messages : 183
Date d'inscription : 29/04/2017
Ft : Maisie Williams
Crédits : aslaug&tumblr

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Anaidéia + Black as the dark night Mer 21 Juin - 2:57



       

       
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aden & Anaidéia - Sometimes you meet lovely people, the other time you meet detestable people. You'll love and hate them, but do not be afraid of what they can make you feel, that's what make you human.  
Black as the dark night  
Lever avant les autres, ou tout du moins, c'est ce qu'elle avait l'audace de penser, Anaidéia c'était accordé, comme à son habitude, un certain laps de temps afin d'entamer son entrainement avant de se rendre au terrain prévu à cette effet. Elle aimait arriver les muscles chauffés, préparés aux longues heures qui l'attendait. Elle avait toujours ce besoin de tout prévoir, d'en faire plus que les autres nightbloods pouvant l'entourer. Elle voulait être la meilleure, comme chacun d'entre eux. L'unique survivante, la nouvelle Heda, comme tous les autres. Elle y aspirait, à ce perfide titre, et ceux, bien plus qu'elle n'osait se l'avouer.

La brune passa donc le premier temps de sa matinée à s'entrainer en solitaire. C'était l'un de ces moments préférés, et le genre d'entrainement qui lui tenait le plus à cœur, sans aucun doute. Les autres n'étaient qu'un vulgaire poids à ses yeux, de vagues silhouettes l'empêchant de s'acharner sur ses défauts dont-elle ne parvenait à prendre conscience que lorsqu'elle était seule. La compagnie, c'était quelque chose de superflus, inutile à ses yeux. Mise à part, peut-être, lorsqu'il s'agissait de son honyfac, ou de tout autres gona au niveau supérieur au sien. En pareil compagnie, elle ne pouvait qu'apprendre. Ce qui, selon elle, n'était pas le cas en compagnie des autres natblida. Alors elle préférait les éviter, tant qu'elle le pouvait, tant qu'elle n'était pas obliger d'être en leur présence. Elle n'était pas spécialement asociale la gosse, juste.. Particulièrement sélective vis-à-vis de son entourage.

Ses derniers shakens plantés au centre d'une cible vaquant dans un coin de sa chambre, Anaidéia décida finalement de délaisser cette arme avec laquelle elle avait grandit, afin de se saisir de son daisho. Aujourd'hui, elle tenait à perfectionner sa technique avec les armes qu'elle savait déjà manier à l'excellence. Cependant, rien n'était jamais parfait et elle le savait, alors elle préférait ne pas se reposer sur ses acquis, et travailler ses techniques, encore et encore, jusqu'à ce que le jour du Conclave arrive. Elle reviendrait sur les armes qu'elle maitrisait moins un autre jour. Après tout, ce n'est pas comme si le temps risquait de lui manquer, ce n'est pas comme si elle passait chacune de ses journées à s'entrainer, du matin jusqu'au soir. La vie des nightbloods, en y repensant, était horriblement monotone, dépourvu de tout imprévu, de tout danger.

Alors que la Boudalankru c'était enfin décidé à se rendre sur la parcelle de terre dédié à l'entrainement de ceux partageant son sang, à peine eut-elle poser un pied au sein du terrain, que quelque chose retint son attention. Ou à plus juste titre, quelqu'un. Blond, sans aucun doute plus grand qu'elle, une arme lourde en main. Elle faisait face à Aden à n'en pas douter. Aux fils des années, elle avait appris à poser un nom sur les visages l'entourant, sans pour autant chercher à nouer de quelconque lien avec eux. Elle c'était soudainement stoppé dans son avancer, dévisageant sans grande gêne celui qui c'était déjà approprié les lieux malgré l'heure qui se voulait matinale. « Salut. » Qu'il lui adresse. Simple, courtois, formelle. A en juger par son ton ainsi qu'à son attitude, il n'avait aucune envie de s'égarer en dialogue. Ce qui était tant mieux, aux yeux de la brune. Elle n'avait aucune envie, elle aussi, de perdre un temps qui lui était précieux à sympathiser avec le blond. D'autant plus qu'il s'agissait d'un homme, ces individus qu'elle avait la fâcheuse tendance de mépriser. « Oh. Salut.» Nonchalante, la gamine reprit finalement sa marche, dégainant son daisho sans porter grande attention à Aden. « Je pensais ne trouver personne ici. A cette heure là.» Et elle planta brièvement ses pupilles grisâtres dans ceux de son interlocuteur. Oh non, elle n'était pas franchement agréable. C'était sa façon à elle de lui signaler que sa présence la dérangeait. Cela promettait d'être une rencontre agréable, vous pensez pas ?




CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas

Anaidéia + Black as the dark night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Trikru (Woods Clan, Peuple des Arbres) :: Polis-