AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour les nouveaux personnages :15Tcs bonus seront offerts à la validation pour ceux venant des groupes :Moskiums, Hémérians et Arkers ! Essayez de les privilégier pour les premiers évents à venir Wink
Les habitants du Mont Weather seront jouables dès début juin en ce qui concerne les demandes de MC, puis seront ouverts pour tous début juillet (ou peut-être avant, à voir Razz ) !
Ouverture de la ChatBox tous les samedis, dès 18h (heure française Smile ) ! Ouverture, samedi 24 dès 14h !
Les premiers évents font leur entrée sur IE ! Very Happy

Partagez|

[13/04/2482 - La Prison, salle des visites] I loved and I loved and I lost you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Macy Wayland
Modo CB


Messages : 33
Date d'inscription : 09/05/2017
Ft : Lucy Hale
Crédits : avatar: @Lena code signature:@Frimelda gifs profil & signature: @tumblr

Inclement Earth

MessageSujet: [13/04/2482 - La Prison, salle des visites] I loved and I loved and I lost you Lun 26 Juin - 13:52

Fourchette temporelle:
 

I loved and I loved and I lost you
Maron
On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres. Il suffit juste de se souvenir d’allumer la lumière.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Macy était bien contente de ne plus être malade et de pouvoir recevoir des visites à nouveau. Sérieusement, elle n’en pouvait plus d’être enfermée dans sa cellule toute seule, à tourner en rond, quand ses boyaux ne lui jouaient pas des tours. Elle avait bien crue que cette espèce de gastro ou elle ne sait trop quoi n’allait jamais passer. Et puis en plus de ça, le lendemain, elle ne pourrait même pas pu profiter de son semblant de liberté retrouvée. Et bien non, parce que demain, c’était le Jour du Souvenir ! Comme par hasard. A croire que le Conseil avait foutu un truc dans sa bouffe pour la soigner exprès pour ça. Et franchement, c’était une chose qui ne l’étonnerait même pas de leur part, si elle devait être complètement honnête. Ils étaient complètement dingues à ses yeux, sauf peut-être le docteur Griffin. Mais elle disait certainement ça parce que Clarke était sa meilleure amie aussi… Enfin bon, là, on s’évade un peu. Le plus important à retenir était qu’elle n’était plus malade. Même si elle avait encore de légères nausées, elle essayait de les retenir. Et elle se débrouillait plutôt bien. Merci les gueules de bois qu’elle avait pu prendre par le passé d’ailleurs. Elle avait développé un certain art de ne pas montrer à ses parents qu’elle était malade, alors ce n’était pas des Gardes qui allaient voir clair dans son jeu. D’ailleurs, en parlant de Garde… Non en fait, ça n’a rien à voir. Enfin peut être un peu. Ce jour-là, elle devait recevoir une visite, sauf qu’elle ne savait pas qui allait venir la voir. Personne n’avait voulu le lui dire. Pourquoi ? Ben qu’est-ce qu’elle en savait, hein ? En tout cas, elle avait dû se retenir de toutes ses forces pour ne pas péter littéralement un plomb et hurler comme une forcenée. Elle n’avait pas tellement envie de se retrouver au niveau 2, et c’était bien pour ça qu’elle avait pris sur elle. Mais de toute façon, il n’y avait pas quinze milles possibilités sur l’identité de son visiteur. En vérité, il n’y en avait que trois. Sa mère, qui lui rendait très régulièrement visite et qui adorait lui rapporter des petits trucs à manger. Son petit ami, qu’elle n’avait pas vu depuis bien trop longtemps à son goût et qui pouvait venir la voir parce qu’elle avait la chance d’avoir une mère cool. Ou son père, qui n’était pas venu lui rendre visite et qui l’avait complètement reniée depuis qu’elle était enfermée. Autant dire qu’elle n’avait pas beaucoup d’espoir si la dernière option, même si elle trouvait bizarre que personne ne veuille lui dire qui était cette bon dieu de personne qui voulait la voir, sérieusement ! Mais elle préférait croire que c’était Aaron, et qu’il voulait juste lui faire une petite surprise. Et que du coup il avait parlé à ses collègues pour qu’ils gardent le secret. Enfin en tout cas, si c’était ça, elle allait certainement l’engueuler. Il savait qu’elle n’était pas très fan des surprises, et encore moins dans ce genre de circonstances.

Enfin, elle ne s’était pas fait prier pour sortir de sa cellule ce jour-là, et elle s’était tout de suite rendue à la salle des visites, marchant tranquillement le long des cellules, avant de prendre place à l’une des tables. Enfin… Elle s’était surtout assise sur la table en fait, les pieds dans le vide. Pour pouvoir voire l’entrée de là où elle était sans avoir à se tordre comme une forcenée. Parce que oui, Macy était une petite femme, alors forcément, depuis le temps, elle avait trouvé des méthodes plus que pratiques pour pouvoir voire au-dessus de la foule. Et ce n’était pas poser son cul sur une table qui allait lui faire peur. Elle voyait qu’elle n’était pas la seule à avoir des visites ce jour-là. Plusieurs personnes qu’elle connaissait plus ou moins de loin étaient présentes dans la salle, et la jolie brune prit même le temps de saluer son amie rousse, Ruby, qui se trouvait non loin. Elle aussi devait certainement attendre quelqu’un. Ou peut-être pas, allez savoir. Enfin, la jeune femme n’eut pas vraiment le temps de s’attarder sur la question étant donné que la porte venait juste de s’ouvrir sur un nouvel arrivant. Le cœur battant, Macy eut le plaisir d’apercevoir Aaron. Et elle avait l’impression qu’il était encore plus beau que dans ses souvenirs, même si c’était totalement débile, elle le savait. Il était toujours lui, mais ça faisait tellement longtemps qu’elle ne l’avait pas vue qu’elle avait l’impression de la redécouvrir. La porte ne s’était même pas encore refermée derrière son petit ami que la brune était déjà sur ses pieds pour lui sauter dans les bras. Elle avait foncé sur lui, tel un mini boulet de chevelure brune, et elle s’était jetée à son cou, y plongeant son visage, et respirant à plein nez l’odeur de sa peau. Retrouver la chaleur de ses bras était un délice, même si ce n’était que pour quelques heures. « Tu m’as manqué… » Elle avait quand même fini par le lâcher. Enfin, à moitié. Elle s’était surtout éloignée de lui pour pouvoir déposer ses lèvres sur les siennes. Elle avait l’impression de retrouver la fonctionnalité de ses papilles. Sérieusement, en fait ce mec, c’était tout ce qui la faisait fonctionner, c’était fou. Et ça pouvait paraître presque angoissant, mais Macy trouvait ça… Fascinant, en fait.

Prenant la main de son petit ami dans la sienne, la jolie brune avait décidé de reprendre place sur la table. Au moins comme ça, elle serait à peu près à la même hauteur que lui. C’était ça le problème d’être petite et d’avoir un petit ami géant. Il fallait trouver des petites techniques de ce genre pour ne pas se sentir minuscule tout le temps. Après, ce n’était pas quelque chose qui la dérangeait foncièrement, vraiment pas. Bien au contraire en fait. Elle appréciait le fait qu’il soit beaucoup plus grand qu’elle, parce que du coup, elle se sentait toujours en sécurité en sa présence, comme si son corps pouvait la protéger de tous les malheurs. Le fait qu’il soit Garde n’était qu’un détail. Sérieusement, le flingue, la matraque, ce genre de choses, elle s’en fichait pas mal. Et elle ne sortait pas non plus avec lui parce qu’il était incroyablement sexy, même si elle n’allait certainement pas s’en plaindre. Elle sortait avec lui parce qu’elle l’aimait, et qu’elle avait trouvée en Aaron la personne qui lui correspondait, chose qu’elle n’aurait jamais trouvée si elle était restée sur les gars complètement débiles de Phoenix. « T’as des nouvelles de Clarke ? » C’était plus fort qu’elle, à chaque fois qu’elle le voyait, c’était l’une des premières questions qu’elle lui posait. Parce que Macy s’inquiétait énormément du sort de sa meilleure amie. Qu’elle, elle soit enfermée, franchement, elle allait s’en sortir, elle avait le caractère pour, en plus de ça, elle pouvait encore voir ses proches. Mais Clarke, c’était une autre histoire. Elle se retrouvait toute seule, coincée au niveau 2 et sa seule compagnie était les visites régulières de Bellamy qui nettoyait sa cellule… Quel glamour, autant dire que pour draguer, ce n’était pas l’idéal. Mais pour transmettre les messages entre les deux jeunes femmes, c’était la perfection. « Et toi, tu survis, ou tu regrettes que je ne sois pas là pour te faire la lessive ? » Bien sûr elle plaisantait, et il le savait très bien. Déjà parce qu’elle n’avait jamais fait sa lessive et… Ben parce qu’elle ne savait même pas comment ça se faisait, en fait. Un sourire complice s’est affiché sur ses lèvres. Sa main s’était posée sur le torse d’Aaron, et elle laissait ses doigts jouer distraitement avec le tissu de sa chemise. Elle ne pouvait pas s’empêcher de le toucher. Elle ne pouvait pas s’empêcher de le regarder. Et elle ne pouvait pas non plus s’empêcher de l’aimer. Et ça, jusqu’à la fin de ses jours. Surtout que la fin était plus que proche, maintenant. Alors elle comptait bien profiter de leurs derniers instants comme celui-ci.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

[13/04/2482 - La Prison, salle des visites] I loved and I loved and I lost you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: L'Arche :: Arcadia-